Quelque soit notre don, soutenons notre église !

« L’Église et le monde ont un besoin urgent de votre enthousiasme. [...] Vous êtes le présent, illuminez maintenant notre avenir. » Ces mots des évêques présents au synode sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations qui s’est tenu à Rome en octobre dernier ont une résonance particulière dans notre diocèse où 50 % de la population a moins de 30 ans.

Notre Église essonnienne témoigne déjà d’une belle vitalité notamment grâce aux jeunes qui la composent. Chaque année, près de 6 000 enfants vont au « caté » et environ 3 000 jeunes à l’aumônerie. Plusieurs rassemblements diocésains ou interdio- césains d’envergure sont organisés et de nombreux mouvements par leurs activités permettent aux jeunes de rencontrer le Christ et les préparent à être ses disciples dans le monde actuel.

Au début de l’année pastorale, j’ai annoncé la constitution d’un conseil diocésain des jeunes dont l’objectif est de faire que l’Église rejoigne mieux cette génération. Toutes ces initiatives sont sources d’espérance et de joie pour notre Église diocésaine. Mais pour que ces initiatives perdurent et se développent, il faut des moyens humains et financiers. Le denier de l’Église permet en partie la prise en charge de ces coûts.

Je remercie sincèrement les donateurs fidèles qui, par leur don, montrent leur attachement à l’Église. J’encourage les paroissiens à considérer la contribution au denier comme essentielle pour que l’Église diocésaine puisse assurer sa mission, alors que le don fait chaque dimanche à la quête assure le fonctionnement de la paroisse et du secteur. J’attire votre attention sur le fait que le montant de la collecte du denier en 2018 a été inférieur de 2 % à celui de l’année précédente et que le nombre de donateurs a baissé de manière conséquente. Je lance un appel particulier à vous qui tenez à votre Église et qui participez à sa mission par le service ou le don pour que vous transmettiez autour de vous (enfants, petits-enfants ou voisins de banc !) votre attachement au denier de l’Église.

Michel Pansard
Évêque d'Évry-Corbeil-Essonnes

À quoi sert le denier ?

Le Denier de l’Église est la participation volontaire et indispensable des catholiques pour donner les moyens financiers de sa mission à l’Église diocésaine. Elle ne vit que de la générosité des fidèles du Christ et ne reçoit aucune subvention de l’État ou du Vatican.

Concrètement, il manque chaque année pour couvrir les besoins 2500 donateurs donnant l'équivalent de 2 cafés par semaine.

Par votre don, vous aidez le diocèse à financer :

  • la vie des prêtres
    en retraite et en activité
  • la vie de nos paroisses
    aumônerie, catéchèse, pastorale de la santé...
  • l'entretien des bâtiments
    églises, presbytères, salles d'accueil
  • la formation
    des prêtres, diacres et laïcs
  • En 2018, la collecte du Denier a baissé de 2% et le diocèse a perdu 500 donateurs !

    Le Denier permet notamment la prise en charge des :

    146 prêtres
    au service de nos paroisses pour assurer les messes quotidiennes et l'administration des différents sacrements.

    49 salariés
    37 en équivalent temps plein, travaillant dans les services administratifs (accueil, comptabilité, ressources humaines...) ou pastoraux (catéchèse, aumônerie des hôpitaux ou des prisons).
    dont 26 laïcs en mission ecclésiale
    notamment 10 pour le caté, 4 pour les aumôneries collèges et lycées et 4 pour les aumôneries d'hôpitaux.

    Le savez-vous ?
    En donnant 1€/semaine sur 1 an je soutiens la vie d'un prêtre pendant 1 jour

    Denier et Finances

    Témoignage

    Un jour, dans la rue, une habitante du quartier m’aborde pour me poser une question au sujet du Denier de l’Église. Elle m’explique qu’elle donne tous les ans au Denier, même si elle ne pratique plus depuis bien longtemps : « C’est important d’aider l’Église ! » Pour cette dame, le Denier est une façon de rester reliée à la vie de l'Église. Pascale, paroissienne à Massy

    Bon à savoir !
    En 2019, bénéficiez toujours de l'avantage fiscal
    Pour les personnes soumises à l’impôt, les dons effectués ouvrent droit à une déduction fiscale. Celle-ci s’élève à 66% de votre don au Denier dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

    Exemple de don
    Je souhaite donner 30 € pour le denier, si je suis imposable, en donnant 90 €, j'aurai effectivement donné 30 €

    Donner au denier